Beau bruit

Ends & Entries

Publié le 8 Novembre 2008 par beau bruit in Annonces

Radio Grenouille, la radio culturelle marseillaise, est en résidence à Liverpool au mois de novembre 2008. Une radio en résidence, c'est peu commun, une radio française sur le sol britannique encore plus, mais c'est peut-être pertinent quand on sait que Liverpool ne peut s'enorgueillir d'aucune radio libre. Grenouille est invitée et accueillie par la compagnie théâtrale Quarantine pour un programme d'actions radiophoniques intitulé Coming and Going.

Pour fournir une matière préliminaire aux émissions quotidiennes que réalisera la radio sur place, il m'a été demandé de travailler sur les liens entre Marseille et Liverpool, mais aussi Naples, Gdańsk et Istanbul, toutes partenaires du réseau “Cities in the edge”. Cela s'intitule Ends & Entries, une série de 15 pièces sonores composées spécialement par des artistes internationaux :

 

Pour Marseille, Chantal Dumas, Laure Maternati et Thomas Lippens ; pour Liverpool, Chris Watson, Alan Dunn alias AD&THEFILMTAXI et Vergil Sharkya’ ; pour Naples, Olivier Féraud, Roberto Paci Dalò et Soundbarrier Collective ; pour Gdańsk, Krzysztof Topolski alias Arszyn, Adam Witkowski et Wojciech Kucharczyk aka The Complainer ; pour Istanbul, Burcin Elmas, Deniz Kologlu et Batur Sönmez.


Pourquoi ces villes ? Bien que très éloignées géographiquement, elles ont de nombreux points communs. Villes portuaires, de population mélangée, davantage tournées vers l'extérieur qu'intégrées à leur propre pays, mégalopoles industrielles connaissant un déclin, elles sont à la recherche d'un second souffle et tentent leur chance avec la culture, notamment avec le titre de Capitale Européenne de la Culture. Ce sont en outre toutes des extrémités (ends) et des portes d’entrées (entries) de l'Europe.

D'abord égrenées sous forme de podcast à partir du 10 novembre, les pièces finiront toutes en archive aux alentours du 23. Pour en savoir plus, écouter Ends & Entries (et voir le trombinoscope), cliquez sur la porte.
Pour lire l'article de Pascal Mouneyres dans les Inrocks n°676, cliquez ici.

É. N.

Commenter cet article