Beau bruit

La progression du front d'ondes...

Publié le 2 Décembre 2009 par beau bruit in Réflexions




La progression du front d’ondes entre radio basse et radio haute s’effectue en six heures environ : c’est la période du flux. La régression du front d’ondes (ou reflux), de haute radio vers basse radio, dure six heures également (ou plus, ou moins, selon les cas). Ce mouvement oscillatoire de la radio est dû aux effets combinés de la Lune et du Soleil sur les vibrations acoustiques, conséquences des lois de l’attraction universelle (lois de Newton). Mais flux et reflux ne se font pas à vitesse constante et l’amplitude des ondes à radio basse et à radio haute n’est pas constante non plus (lois de Kepler). La vitesse du flux et du reflux est régie par la règle des douzièmes, tandis que l’amplitude se traduit par le coefficient de transmission.
Conclusion : soyez prudents, consultez l’horaire des transmissions si vous désirez pique-niquer ou vous balader sans mauvaise surprise, car la radio, elle, est toujours à l’heure.




Texte d'Étienne Noiseau publié dans Une larme du diable n°1, revue des mondes radiophoniques et des univers sonores, décembre 2009.

Commenter cet article