Beau bruit

Sommes-nous tous devenus sourds ?

Publié le 30 Juin 2010 par beau bruit in Réflexions

Nous vivons dans un monde sonore du premier cri au dernier souffle
Sommes-nous aveuglément sourds à tout ce qui nous entoure
Tout juste capables de nous indigner du bruit de l’autre le voisin

Par ce manifeste
nous affirmons
le droit de chacun à vivre pleinement la dimension sonore de son existence

tels
la qualité sonore des espaces publics des espaces privés
les sons de nos objets et des outils
la sonorisation des spectacles
la radio créative et créatrice
des sons pour dire une voix pour être
une technique son sensible et imaginative
des initiatives industrielles en faveur du sonore
des mémoires orales encore vives
l’exploration sonore dès l’enfance
l’écoute des paysages
le son à l’image
et tant d’autres

nous constatons
la méconnaissance générale de l’histoire humaine et technique du son
l’ignorance fréquente de la physiologie de l’audition de la phonation
une résignation à la médiocrité

nous refusons
que l’être humain se prive d’une source de satisfaction sensorielle indispensable à son équilibre
nécessaire à la constitution de sa mémoire à la formation de son esprit
à l’enrichissement de son imaginaire à sa vie en société

nous dénonçons
la faible reconnaissance de la dimension sonore dans nos vies professionnelles et au quotidien

nous proposons
une mise en évidence de l’étendue des domaines sonores
une valorisation de ses acteurs organismes recherches créations productions et cætera

nous décidons
de réunir les Etats généraux du son
pour établir des constats communs
pour définir ensemble des propositions à concrétiser d’urgence

nous lançons ce jour
un appel à doléances
à chacun professionnel ou non
à partir de votre expérience du sonore
vos colères vos désirs vos satisfactions

Faîtes-nous part
de vos constats
de vos propositions

Vos dires construiront les Etats généraux du son

 

 

• J'ai appris hier avec tristesse l'abandon du projet Centre du son, centre de ressources des domaines du son basé dans le Nord de l'Isère. Ce projet prévoyait la fondation de plusieurs lieux consacrés à l'archivage sonore, à l'exposition, à la formation, à l'éducation, à la recherche. Le même message reçu hier annonce la liquidation de l'association et la fermeture du site internet début juillet. J'ai voulu sauver ce beau manifeste, qui avait présidé à la tenue des États généraux du son en 2006 et qui est toujours d'actualité, avant qu'il ne disparaisse du net.

 

• Cependant, ne désespérons pas, car se tient au même moment une initiative réjouissante, en ces journées de l'écologie sonore organisées par le Centre de découverte du son de Cavan dans les Côtes d'Armor, qui figurait parmi les acteurs de premier ordre des États généraux du son.

 

Étienne Noiseau.

Commenter cet article

Des Arts Sonnants 09/07/2010 08:14



Merci de continuer à transmettre ce manifeste effecrtivement toujours d'actualité, et pour longtemps encore je pense.


Sinon, les journées de l'écologie sonore, auxquelles j'ai récemment participé, semblent en effet augurer de nouveaux réseaux qui, s'ils sont moins larges que ceux initiés par Le centre du son,
n'en sont pas moins intéressants et prometteurs.


Tout n'est pas perdu, restons à l'écoute et serrons nous les coudes, et les oreilles...


Gilles