Beau bruit

No war / War now

Publié le 3 Juillet 2008 par beau bruit dans Créations

Avant la présence étasunienne en Irak, avant la guerre, avant l'invasion, il y avait des manifestations partout dans le monde. No war / War now est un instantané (2'06) d'une manif de février 2003 à Bruxelles. Écriture et réalisation : Étienne Noiseau.
 


Revenant d'une séance d'entretiens dans un tout autre contexte, j'allais à cette manifestation avec du matériel (un simple microphone électrodynamique tenu à la main) pas forcément approprié à ce qui est devenu mon sujet. Dans la situation, je me suis laissé guidé par ce qui me plaisait : au début le “gag” téléphonique de l'ami que j'accompagnais (... et qui un jour me prêterait plus consciemment sa voix pour une fiction) et puis l'inventivité des formes de résistance orale et bruyante : chorales, slogans d'enfants et un très poésie-sonore “Raketaketak ! Geen bomben op Irak !”, dans un climat de grande chaleur humaine désespérée. Le montage a été exécuté rapidement, l'esprit léger. Nous étions dans la phase de réflexion sur le projet Silence Radio et je considérais cette miniature documentaire comme une sorte de pastille-pilote, qui ne sera jamais publiée sur le site, mais qui en est restée pour moi une sorte de fantôme secret.
Lire la suite

Portrait de mon oncle

Publié le 1 Juillet 2008 par beau bruit dans Créations

En août 2001, je suis parti à la rencontre de mon oncle, personnage méconnu de moi et objet de mythologie. Peintre-imprimeur, vivant en solitude avec ses dix-sept chiens dans les Corbières, c’est un homme complexe, drôle, agaçant, qui avance masqué. L’auditeur est invité à se faire témoin d’une double recherche – artistique et affective – entre deux personnes, l’oncle et le neveu.

Portrait de mon oncle (36'34) a été produit en 2001-2002 par le Crayon libre et a reçu le soutien de la Communauté française de Belgique. Écriture et réalisation : Étienne Noiseau.
 


 
Je voulais être, face à cet homme qui m'impressionnait, à la hauteur d’un travail artistique à ma façon. J’ai enregistré ce qui s’offrait à moi sur le terrain, en intervenant le moins possible. J’ai monté tout cela comme une suite de plans-séquences, les points de coupe étant invisibles. Le résultat est un film sonore naturaliste sans commentaire.
 
Œuvres extraites de la série Imbrécis de Christian Noiseau – photo : E.N.
Lire la suite
<< < 10 20 21 22 23 24 25