BEAU BRUIT | cultures sonores

Zeppelin 2009

Publié le 19 Novembre 2009 par beau bruit dans Annonces

Deux pièces sonores, Relax ! nous sommes en démocratie et Riot radio hit, feront partie de la programmation du festival barcelonais Zeppelin du 11 au 13 décembre. Riot radio hit est un nouveau mixage (et un titre légèrement différent) d'une pièce réalisée en 2008 pour Radio Papesse, version qui remplace la précédente. Cette édition 2009 de Zeppelin a pour thème “Sons de la peur / À l'écoute du pouvoir”.


[Zeppelin est un festival barcelonnais dédié aux arts sonores et possédant deux particularités. L'une est de diffuser les pièces sous forme d'installation multiphonique. L'autre de travailler la programmation sous des angles politiques. Cette année, Zeppelin prend acte du recul des libertés individuelles et de la destruction des acquis sociaux. Nous traduisons la liste de questions que désire soulever l'édition 2009, pour inspirer les créateurs sonores, musicaux et radiophoniques à l'envoi de pièces de leur composition (échéance le 15 novembre) :

1. Que signifie donner ou recevoir un ordre ?
2. Nous savons que les verbes “ouïr” et “obéir” ont des liens très proches. Alors, comment pouvons-nous considérer une société qui semble toujours plus prête à obéir sans s'arrêter de penser ? Quel lien existe-t-il entre obéir et croire ?
3. Pourquoi avons-nous besoin de vérités absolues, même dans des domaines où l'on sait que cela est impossible ? Pourquoi pensons-nous que nous savons déjà tout ? Avons-nous besoin d'apprendre les techniques ou pas ? Pourquoi pensons-nous que n'importe qui peut faire n'importe quoi ? Ne devrions-nous pas respecter le savoir-faire ? Dans quelle mesure le terme d'“art” est-il pertinent ?
4. En quel sens sommes-nous passés de l'aliénation dans le travail à l'aliénation dans toutes, ou presques toutes, les sphères de la vie ? Avons-nous perdu la conscience de l'aliénation ?
5. Que signifie le contrôle au nom de la sécurité ? Ne nous sentons-nous pas en sécurité ? Pourquoi autorisons-nous des choses au nom de la démocratie, que nous condamnerions sous une dictature ?
6. Une société de bien-être, est-ce une société de croissance ? (John Cage disait : “Je ne sais pas si la vie se caractérise par le progrès.”) Pourquoi croyons-nous que nous vivons dans le meilleur des mondes ?
7. Quel(s) rôle(s) jouent les sons dans une société de bien-être et de croissance ? Ont-ils un lien avec la disparition de la vie privée ? Dans quelle mesure les voisins sont-ils devenus un nouveau système de contrôle aux mains de l'État ?
8. Comment voyons-nous le fait que nos intruments pour organiser les sons s'apparentent à ceux qui sont conçus pour le contrôle ? Existe-t-il une relation entre organiser et contrôler ?
9. À une époque où les mots sont dévoyés jusqu'à ce que leur nouvelle acceptation soit fixée par une loi, et où les gens en désaccord risquent d'être brocardés comme intolérants, comment pouvons-nous démasquer les perversions de langage sans entraîner de plus grands discrédits ?

Article publié originellement sur Syntone]
Lire la suite

Cadaqués (Relevés de son n°2 et n°3)

Publié le 26 Octobre 2009 par beau bruit dans Relevés de son

[Cliquez sur le rond rouge pour écouter]


Passeig – Cadaqués 08/10/09 22:31 4'17
Cet enregistrement est un hybride acoustique comme je les aime. Sur la gauche, l'ambiance animée d'un restaurant. Sur la droite, bien que plus discrets, les sons d'un film à la télévision provenant d'une habitation. Au centre, surgissant de temps en temps, le ressac des vagues sur la plage, la présence profonde de la nature.



Punta des Baluard – Cadaqués 08/10/09 23:37 1'59
Vous avez décidé de longer le bord de mer à pied, par la Riba Nemesi LLorens. À la Punta des Baluard, qui est un tournant étroit en épingle à cheveux, il n'y a plus de trottoir. Vous avez le choix entre être éclaboussé par la mer, qui frappe et arrose abondamment la rue, ou vous faire emboutir par les nombreux véhicules – voitures, mais surtout scooters et quads (cuatrimotos) – qui parcourent bruyamment la ville.

Lire la suite

À bord d'un bus (Relevé de son n°1)

Publié le 20 Octobre 2009 par beau bruit dans Relevés de son

[Cliquez sur le rond rouge pour écouter]


À bord d'un bus – Perpignan 25/09/09 17:00 2'01
Un enregistreur n'est pas un sonomètre, je ne peux donc donner qu'une estimation approximative et relative du niveau acoustique.

Au début de l'enregistrement, le bus est à l'arrêt, moteur coupé. Le bruit de fond n'est constitué que des conversations des voyageurs. Puis le chauffeur met le contact, ce qui déclenche la radio : +17 dB. Enfin, il allume la climatisation et commence à rouler : +6 dB.

Sur l'échelle d'intensité acoustique couramment admise, 23 dB correspond à peu près à la différence entre ce qu'on appelle “agréable” et “fatiguant”. Ce sont des notions quantitatives, c'est-à-dire qu'on ne parle même pas de la qualité du contenu sonore. Et on ne parle pas non plus de sens ni d'intention.

Les Bus à 1 € mis en place par le Conseil Général des Pyrénées-Orientales sont souvent les bus à 2 balles du confort acoustique. Bien sûr, ce n'est pas tellement la faute des bus. Quand l'environnement sonore sera-t-il enfin pensé ?

Lire la suite

Les musées sont insensibles

Publié le 9 Septembre 2009 par beau bruit dans Créations

Les musées sont insensibles (Museums are insensible) est une exposition commandée par Soundmuseum.fm et présentée du 10 septembre au 10 octobre 2009. [L'exposition est prolongée jusqu'au 31/10]

Soundmuseum.fm est un “musée en ligne d'art sonore”, composé de deux espaces. L'un, Depot, est la collection permanente qui présente des dizaines de pièces sonores à l'écoute. [Soundmuseum m'a également demandé de réaliser une sélection d'écoute parmi leur collection. Cela se trouve dans le menu Listening Room] L'autre, Gallery, est la galerie temporaire où chaque mois un artiste montre un travail particulier. C'est donc dans Gallery que Les musées sont insensibles se donne à entendre et à voir. (Et oui, attention, il y a aussi à voir)

Les 25 et 26 septembre, Soundmuseum sera présent avec cette exposition à La Haye au festival Todaysart. Après le 10 [31] octobre, l'exposition sera remplacée par une autre, mais devrait cependant demeurer accessible à ce lien direct.

 

En 2008, j'ai été en résidence au [mac], le musée d'art contemporain de Marseille, pour une période de trois fois une semaine. Je faisais (toute petite) partie d'une grosse exposition sur 30 ans d'art contemporain à Marseille. Mon espace de travail se situait au centre du musée, donc en plein milieu de plusieurs tonnes d'œuvres d'art immobiles et disparates. Nombre d'entre elles étaient des installations produisant du son. Rapidement, je me suis rendu compte que j'étais beaucoup plus sensible aux extérieurs du musée qu'à ce qu'il contenait. C'était le printemps et les lieux environnants étaient chargés de lumières, de couleurs et de sons bien plus suprenants et attractifs. L'action de l'homme sur l'environnement était à la fois calme et remarquable. En particulier, il y avait de l'autre côté de la rue ce grand centre commercial que je voyais en quelque sorte comme le parallèle du musée : une large galerie, emplie de produits attirant le regard, de reflets des passants et du son de leurs pas, mêlé à la diffusion de musique légère, de jingles et d'annonces sur les hauts-parleurs. Même le McDo s'avérait en réalité être un substitut au [mac]café pour les travailleurs du musée, le dimanche, quand la cafeteria du [mac] est fermée.

À partir de cet ensemble de perceptions, j'ai produit la pièce
Les musées sont insensibles, qui m'a semblée très appropriée pour une galerie appelée Soundmuseum. Comme Soundmuseum est basé à Amsterdam, je voudrais dédier mon exposition au souvenir de mon oncle Christian Noiseau. La dernière exposition de lui que j'ai pu voir de son vivant était justement montrée dans des vitrines de magasin d'une rue d'Amsterdam.

Merci à David Bouvard et à la compagnie pour la résidence au [mac]. Merci également à Marie Betbèze et à Margot Bourgeois pour le montage vidéo.
Écriture et réalisation : Étienne Noiseau.

 

Lire la suite

Un sac de news

Publié le 29 Août 2009 par beau bruit dans Annonces

Le temps passe et pas de nouvelles depuis presqu'un an ! Alors en vrac, mais dans l'ordre :
 


• Quelques ajouts de pièces en ligne : un documentaire sur l'environnement sonore urbain et une miniature humoristique à propos de révolution. À part ça, encore du retard à combler pour la mise en ligne de certaines pièces plus anciennes. À signaler tout de même, l'ajout de la traduction anglaise ligne à ligne du Son de l'amour. Rédigée pour participer au Prix Europa 2007 (une sélection mais pas de récompense), l'occasion m'a été donné de la ressortir par free103point9, organisation new-yorkaise qui prépare une publication dans laquelle cette pièce devrait avoir l'honneur de figurer.

English readers: you can now follow Le Son de l'amour with the line-by-line French-English script!

• Depuis novembre, la diffusion en podcast de n pieces of an imaginary jigsaw a repris sur Backyard Radio, à raison d'un épisode tous les mois environ. Bien sûr, on peut déjà l'écouter en entier sur Beau bruit, mais aller sur le blog du projet berlinois fera découvrir les visuels que Marie Betbèze a spécialement créés pour l'occasion.

• À ma demande, la compositrice Pôm Bouvier B. a réalisé un numéro de Radia diffusé fin février. Un travail sur les coïncidences sonores entre trois villes : Paris, Bruxelles, Berlin. Il s'écoute ici.

• Et puis, il y a eu le lancement de Syntone, blog sur l'actualité et la critique de l'art radiophonique. Le principal objet de Syntone est de modestement pallier un manque, celui des écrits esthétiques sur la radio et la création radiophonique.

• Fin juin, le très sympathique et très recommandable festival La nature parle son à Miscon dans la Drôme a accueilli une discussion menée avec Matthieu Crocq : Faut-il agir pour l'environnement sonore et comment ? Un échange intéressant qui devrait donner lieu à une synthèse prochainement.

• À venir, une production science-fictionnesque sous les auspices de Kunstradio.

• Et puis très bientôt, la galerie en ligne Soundmuseum accueillera du 10 septembre au 10 octobre une exposition intitulée Les musées sont insensibles (Museums are insensible). Bientôt, un article complet à ce sujet.
 

É. N.

Lire la suite

Afficher plus d'articles

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 > >>