Beau bruit

MixSonic

Publié le 14 Février 2012 par beau bruit dans Ateliers

mixsonic-copie-1.jpg

 

Une fois n'est pas coutume, on parle un peu de technique ici, grâce à une amie qui vient de nous faire découvrir un logiciel de montage et de mixage épatant : MixSonic. Créé dans un but pédagogique par le compositeur et homme de radio Louis Dandrel et développé par la Fondation La Borie-en-Limousin, MixSonic a, paraît-il, déjà 10 ans : il est temps qu'il soit mieux connu !

 

Gratuit, intuitif, dans une interface en français, il est même livré avec un kit d'ambiances et de bruitages enregistrés par Louis Dandrel. On monte en déplaçant les sons de piste en piste, on coupe en cliquant et on tire sur les bords pour rogner les sons (montage non destructif). 

 

Bon, c'est sûr, on ne peut travailler que sur 5 pistes, la fenêtre d'édition est un peu petite et il faut aimer les couleurs pastel à dominantes orange et gris. Mais avec MixSonic, on a trouvé un remplaçant au lourdeau Audacity, qui conserve quand même quelques mérites dont celui d'être un "logiciel libre" pour lequel on peut espérer (?) des améliorations à venir. MixSonic est un très bon premier outil, à mettre entre toutes les mains, donc idéal en atelier.

 

• MixSonic se télécharge ici.

Lire la suite

Europe – un panorama sonore

Publié le 6 Février 2012 par beau bruit dans Créations

Début 2011, un concours d'art sonore et radiophonique fut lancé. Il s'agissait de prendre comme sujet un lieu d'Europe de son choix et de réaliser une pièce sonore de 5 minutes. 10 artistes et compositeurs allaient être choisis et réunis à Karlsruhe en octobre pour construire ensemble un “panorama sonore de l'Europe”. Le jury, coopté par Deutschlandradio Kultur, Radio Belgrad, le Goethe-Institut Belgrad, le Groupe Ars Acustica de l'Union Européenne de Radiodiffusion et l'Institut für Musik und Akustik am Zentrum für Kunst und Medientechnologie Karlsruhe (ZKM), a reçu 186 contributions provenant de 25 pays, d'artistes âgés entre 20 et 60 ans.

 

Du 17 au 22 octobre 2011, l'atelier collectif de Karlsruhe fut une aventure humaine et artistique extraordinaire. Curieusement, aucune blessure d'ego ne fut à déplorer. Alors même que nous étions des personnalités très différentes, aux parcours variés (certains débutants, d'autres très expérimentés), nous avons misé –sans le décider– sur l'entente cordiale. L'écoute réciproque (a fortiori lorsqu'il fallu jouer et improviser ensemble) fut bel et bien au cœur de l'aventure que je relate, jour après jour, dans la suite de ce billet.

 

Suite à cela, trois émissions de radio ont été produites par la Deutschlandradio Kultur. Deux ne sont malheureusement pas en ligne : celle diffusant notre concert improvisé ainsi que le documentaire (de 3h!) qui a retracé le projet depuis ses origines. Ici, vous pourrez donc écouter, tout en lisant la suite de ce billet, l'émission qui a donné à entendre l'ensemble des pièces originales dans l'ordre de diffusion que nous avions souhaité.

 

Europa – Ein Klangpanorama (54'12)

28.10.2011  Klangkunst

 

 

IMG_7870.JPG

© ZKM. Photographe : Luca Bagnoli

Géographie du groupe d'après les lieux sur lesquels les artistes ont travaillé. Debout de gauche à droite : Barcelona (Stefan Malešević), Köln (Tamer Fahri), Firenze (Francesco Giomi), le point de départ du projet (Thomas Köner), Rivesaltes (Etienne Noiseau), Den Haag (Pablo Sanz Almoguera), Noepoli (La Cosa Preziosa). Assis : Albufeira (Katrinem), Killybegs (Softday : Mikael Fernström & Sean Taylor), Seydisfjördur (Konrad Korabiewski), Praha (Ladislav Železný).

 

Une nouvelle carte d'Europe, circulaire

(18 octobre 2011)

 

Nous sommes quelque part à l'intérieur du “cube bleu” du ZKM à Karlsruhe. Dans un large studio couleur bois, des tables forment un cercle. À chacune de ces tables est assise une personne qui regarde vers le centre du cercle (en fait, elle regarde surtout l'écran de son petit ordinateur gris). Ma place est située plein Ouest. À ma gauche, en allant vers le Nord donc, il y a Sean et Mikael, duo irlandais, puis Konrad tout au Nord (Polono-Danois, il vit en Islande), puis les Allemands Katrin et Tamer côte à côte au Nord-Est, en face de moi le Tchèque Ladislav au Levant, le Serbe Stefan au Sud-Est, puis côte à côte plein Sud les Italiens Susanna et Francesco, et enfin l'Espagnol Pablo au Sud-Ouest.

 

Photo-du-36296092-10--a-10.04-copie-1.jpg

Ce que je vois depuis ma chaise.

 

Au centre, Sebastian, le Tonmeister, et son équipe, vérifient les branchements audio qui nous relient tous à sa table de mixage et au système de diffusion. Nous patientons, en écrivant quelques e-mails. (Ou en bloguant.)

Nous avons été réunis pour former ensemble un panorama sonore de l'Europe. Cela commence aujourd'hui, en vue d'un concert samedi soir dans le cadre du festival AudioCulture. Tout ce que je sais c'est que je suis ici grâce à la pièce Tramuntana, mais je n'ai aucune idée de ce que nous allons faire.

 

3202795916_03098b3dee_o.jpg

ZKM Blauer Kubus (cc) Maryellen McFadden on flickr

 

Qu'est-ce qu'un panorama sonore ?

(20 octobre 2011)

 

La suite de la première journée du workshop A sound panorama of Europe fut bien sûr celle des grandes discussions. Nous sommes 10, chacun.e avec une composition de 5 minutes représentant un lieu d'Europe et, avec ce matériau, nous devons former une pièce de 50 minutes (le fameux panorama). L'artiste Thomas Köner, initiateur de ce projet, anime la réflexion.

 

IMG_1550-.jpg

© ZKM. Photographe : Tobias Schäuble

 

Le calcul est simple : 5 x 10 = 50, mais tant de possibilités ont été passées en revue. La facilité aurait été de coller toutes les pièces les unes à la suite des autres et c'est pourtant ce que nous avons décidé ! Toute la deuxième journée du workshop a donc été occupée à cela : chacun.e son tour passant à la console pour programmer la spatialisation de sa pièce sur le Klangdom, le système de diffusion multiphonique du Cube. Quant au choix de l'ordre d'apparition des pièces ainsi que de la présence ou non de silence entre elles, il a été remis à plus tard.

 

Cette décision a été celle du respect des œuvres originales, peut-être la solution la plus proche de l'idée d'un panorama, mais un panorama dans la durée, pas dans l'espace. Car un panorama, cela devrait être aussi la possibilité de percevoir un lieu puis un autre, et d'y revenir, dans la continuité d'un espace commun. Avec la première solution, les lieux/pièces ne dialoguent pas, ils se succèdent. C'est pourquoi il a été décidé de créer une autre pièce, en plus du collage de 50 minutes. Un tutti a été tenté. Puissant, impressionnant, quelque part prometteur. Nous essaierons donc quelque chose entre les deux extrêmes : une pièce basée sur quelques matériaux issus des œuvres originales, et davantage construite à partir d'improvisation. L'artiste et producteur radiophonique Götz Naleppa, également à l'origine du projet et fraîchement débarqué hier soir, a vigoureusement insisté sur la nécessité de casser les barrières et de jouer collectif.

 

Wait and... hear. (In Meyersound.)

 

IMG_1542.JPG

© ZKM. Photographe : Tobias Schäuble

L'union par le son, ce soir à Karlsruhe

(22 octobre 2011)

 

Depuis le billet précédent, quatre peut-être cinq live sessions ont eu lieu sur des durées différentes. Entre un maximum à 50 minutes et un minimum à 15, l'improvisation devant le public de ce soir tournera autour de 25 minutes. Sur cette durée, et dans le même ordre d'apparition que la pièce pré-produite, chacun.e d'entre nous jouera en solo pendant deux minutes trente environ, mais jamais seul. Les autres s'y immisceront, répondront au soliste, joueront avec lui/elle.

 

IMG_1752-.jpg

© ZKM. Photographe : Tobias Schäuble

 

Les répétitions ont été prometteuses. Les sons extraits des pièces originales fusionnent, se répondent, résonnent d'une nouvelle façon grâce à de nouveaux sons (parfois enregistrés ici-même dans les rues de Karlsruhe). Des cloches de différents coins d'Europe se donnent la réplique ; bruits industriels et sons naturels dialoguent ; des langues se mélangent.

Chacun.e de nous a appris à connaître l'autre et à lui donner de l'espace, que ce soit en termes d'espace dans la salle justement (depuis notre place sur le cercle, nous diffusons selon des transversales), ou en termes de durée et de fréquences (ne pas se masquer les uns les autres). Ce fut une belle rencontre culturelle et artistique très harmonieuse, dont le point d'orgue sera ce soir à 20h au ZKM avant des prolongements radiophoniques sur Deutschlandradio Kultur.

 

Let's play!

 

Étienne Noiseau.

 

IMG_1628-.jpg

© ZKM. Photographe : Tobias Schäuble

 

Lire la suite

La Semaine du Son dans les Pyrénées-Orientales, ça commence !

Publié le 23 Janvier 2012 par beau bruit dans Annonces

Programmation jour par jour :

Mardi 24 janvier

• Auditorium du Conservatoire, Perpignan - Les Passagers de l'impro : concert acousmatique à 18h15, concert musique improvisée à 20h

• Médiathèque de Prades - La Galerie d'écoute : 10h-13h et 16h-19h

 

Logo-SdS.jpgMercredi 25 janvier

• Institut Jean Vigo, Perpignan - Duende 360° : séances à 15h et 18h

• Auditorium du Conservatoire, Perpignan - Les Passagers de l'impro : concert acousmatique à 18h15, performance musique-danse à 20h

• Médiathèque de Prades - La Galerie d'écoute : 10h-19h

 

Jeudi 26 janvier

• Institut Jean Vigo, Perpignan - Duende 360° : séances à 14h et 15h

 

Vendredi 27 janvier

• Médiathèque de Prades - La Galerie d'écoute : 15h-19h

 

Samedi 28 janvier

• Médiathèque de Prades - La Galerie d'écoute : 10h-13h

• Médiathèque de Perpignan - Sons de la nature / Rencontre avec Eloisa Matheu : 15h30

 

• • •

La Semaine du Son, c'est quoi, déjà ?

En 2012, pour sa 9ème édition, la Semaine du Son sera présente pour la première fois dans les Pyrénées-Orientales avec 4 événements gratuits et pour tout public. Notre manifestation est axée sur les dimensions naturelle, culturelle et artistique du son.

Le son est à l'origine de toute musique et, pour peu que l'on y prête attention, on y perçoit le bruissement du monde. Alors, osez être à l'écoute !


Depuis 2004, la Semaine du Son a pour but d’initier le public et l’ensemble des acteurs de la société à une meilleure connaissance des sons et à l’importance de la qualité de l’environnement sonore, qui doit être pensé, préservé et parfois restauré. La Semaine du Son, c'est chaque année en janvier à Paris, en régions, mais aussi à Bruxelles, à Genève et au Québec, une semaine de manifestations sur des problématiques liées au son selon une approche transversale : culturelle, médicale, industrielle, pédagogique et économique. La Semaine du Son a été récompensée en 2006 par un Décibel d’Or décerné par le Conseil national du bruit, instance de consultation placée sous le patronage du Ministère de l’écologie et du développement durable.

 

• LES PASSAGERS DE L'IMPRO (Perpignan)

Genre : Musique et danse improvisées, acousmatique, musique de chambre

Organisateur : Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan Méditerranée et association Syntax

Dates et lieu : Auditorium du Conservatoire, mardi 24 et mercredi 25 janvier.


musique-danse.jpg

Syntax et la classe de composition du Conservatoire inscrivent leur 11ème cycle de rencontres dans le cadre de la Semaine du Son. Ils invitent le compositeur Patrick Roudier, le collectif d'improvisation Motus et l'atelier de recherche musique-danse du Conservatoire mené par Véronique Barrier à ce cycle spécialement dédié à la recherche du mouvement et du son justes. Deux concerts acousmatiques (le 24 et le 25 à 18h15), un concert de musique improvisée (le 24 à 20h) et une performance musique-danse (le 25 à 20h) exploreront le travail du jeu, du geste, du rapport au corps et de l’improvisation dans les domaines de la musique électroacoustique et de la danse. + d'infos

 

• SONS DE LA NATURE (Perpignan)

Genre : Rencontre

Organisateur : Beau bruit et Eloisa Matheu

Date et lieu : Médiathèque de Perpignan, samedi 28 janvier, 15h30.

marruecos2-2008-.jpg

 

Eloisa Matheu est une audionaturaliste, c'est-à-dire une biologiste tendance preneuse de son... ou le contraire ! Passionnée par la nature et la communication animale, elle enregistre partout dans le monde, mais aussi en Catalogne d'où elle est originaire et dans nos Pyrénées.

Ses enregistrements sont édités sur CD et participent à des projets de recherche scientifique. Cette rencontre à la Médiathèque sera l'occasion de découvrir un métier méconnu et de plonger dans des ambiances sonores inouïes. + d'infos

 

• DUENDE 360° (Perpignan)

Genre : Documentaire sonore et photographique

Organisateur : association Novella

ATTENTION CHANGEMENT !!! Dates et lieu : Institut Jean VIgo, salle Marcel Oms, mercredi 25 janvier à 15h et 18h, jeudi 26 janvier à 14h et 15h. Réservation conseillée : 06 25 96 72 22.


Duende_Paquera-.jpgDuende 360° est une installation conçue sous la forme d’un cercle, l’équivalent du « corro » que les gitans composent pour pratiquer en famille le flamenco. Dans la salle Marcel Oms de la cinémathèque, elle sera diffusée comme un diaporama sonore.

Le documentariste Georges Morère nous conte en images et en sons le retour aux sources d’un gitan chanteur de flamenco en Andalousie : Kiko, 45 ans, né en France, découvre le pays de ses origines pour la première fois de sa vie. Sur la route de ses idoles, la Paquera de Jerez et Camaron de la Isla, Kiko chante sa passion pour un art pur, son attachement à la famille et son déracinement. + d'infos

 

• LA GALERIE D'ÉCOUTE (Prades)

Genre : Exposition sur l'environnement sonore

Organisateur : Beau bruit

Dates et lieu : Médiathèque de Prades, du mardi 24 au samedi 28 janvier. Horaires d'ouverture : mar 10h-13h et 16h-19h ; mer 10h-19h ; fermé le jeudi ; ven 15h-19h ; sam 10h-13h.


DSCN6790--.jpgLa Galerie d'écoute, c'est la galerie de la médiathèque de Prades qui abrite toute l'année des expositions visuelles et devient pour une semaine un espace sonore. L'artiste et preneur de son Etienne Noiseau y diffuse ses « Relevés de son » : une collection d'enregistrements qu'il effectue au quotidien dans les Pyrénées Orientales, dans la nature ou le milieu urbain.

Chaque Relevé est l'opportunité de décrire notre environnement sonore dans sa richesse et sa complexité, de soulever des questionnements liés aux nuisances ou tout simplement de partager le simple plaisir de l'écoute. Vous y entendrez de drôles d'étourneaux de synthèse, le bruit « durable » des éoliennes de Rivesaltes ou encore un concert de rainettes face à une rave party sauvage en plein Fenouillèdes !

 

 

• Contact organisation : lasemaineduson66 (at) gmail.com 06 28 07 03 16.

Lire la suite

Relevés de son dans la Galerie d'écoute

Publié le 22 Janvier 2012 par beau bruit dans Relevés de son

Mes “relevés de son” sont des enregistrements que j'effectue dans mon quotidien, en milieu rural, dans des zones urbanisées proches de la nature : massif et plaines des Pyrénées, mer Méditerranée. Si on faisait la carte des relevés, elle s'étendrait sur les Pyrénées-Orientales et un peu en Catalogne espagnole, soit en Catalogne Nord et Sud.

 

Au départ, ce n'était pas vraiment un projet, tout juste une sorte de carnet de bord dont on peut lire les premières “notes” sur ce fil. C'est mon premier projet de collecte. Habituellement, je ne prends pas du son “comme ça”, sans objectif. Il y a toujours une intention qui me conduit à aller chercher la matière nécessaire et, en tant que preneur de son, je n'ai jamais été obsédé par le besoin de me constituer une sonothèque. A contrario, j'ai commencé ces “relevés” (comme des relevés d'empreintes ou de température) sans idée de ce que j'allais en faire. C'est à chaque fois la rencontre avec une situation sonore particulière qui m'a donné envie d'y apporter mon point de vue et de la partager. Puis, j'ai découvert que ce projet comporte une dimension pédagogique, dans le sens où chaque relevé :

• témoigne d'une écoute subjective à laquelle il est possible de s'identifier

• attire l'attention sur une situation a priori banale et accessible à tous

• soulève une question précise, parfois avec humour.

 

 

Peu à peu, s'est dessinée l'idée que ce travail aboutisse d'une façon ou d'une autre à une monstration. C'est un projet sans terme prédéterminé, il peut fait l'objet de divers types de médiatisation comme des installations sonores ou audiovisuelles, ou encore des émissions radiophoniques. Dans le cas d'une exposition, j'étais assez exigeant sur le lieu. Je souhaitais que ce ne soit pas une galerie d'art ou un autre endroit spécialisé, mais plutôt un espace qui possède son usage propre par un public pas forcément averti : idéalement, un lieu où des gens ne viendraient pas pour ça mais auraient la possibilité de rester écouter.

 

Les relevés de son ont donc pour la première fois été présentés sous la forme d'une exposition sonore à la médiathèque de Prades (Pyrénées-Orientales), lors de la Semaine du Son 2012 sous le titre La Galerie d'écoute. Du mardi 24 au samedi 28 janvier 2012.

Écriture et réalisation : Étienne Noiseau.

 

DSCN6662.JPG

 

“Le Train jaune est beau comme un jouet qu'on peut monter dedans. Son sifflet fait même un vrai son de pipeau.”

 

Lire la suite

1 million de l'art

Publié le 17 Janvier 2012 par beau bruit dans Créations

En ce 17 janvier 2012, mon présent pour le 1.000.049ème anniversaire de l'Art est cette courte pièce réalisée dans la journée : 1 million de l'art (6'51) :

 

1 million de l'art by Beau bruit

 

dollar_origami.jpgÀ écouter aussi :

 

• 2011: The Pompeii drops

• 2008: (best of) Fly me to the moon, Art!

• 2006: Histoire de l'art chuchotée et l'Échange des présents

 

 

 

 

 

Image: dollar bill origami © GuyD on flickr

Lire la suite

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>