BEAU BRUIT | cultures sonores

Articles avec #annonces catégorie

Qu'est-ce que l'art radiophonique ?... conférence et diffusions à Perpignan

Publié le 2 Avril 2012 par beau bruit dans Annonces

121_2162_300ppp.jpg

 

Depuis toujours, des créateurs se sont emparés de la radio. Tandis que les potentialités esthétiques de la radiodiffusion sont très tôt discutées par des penseurs comme Walter Benjamin, Bertolt Brecht ou encore Rudolf Arnheim, la mythique Guerre des Mondes d'Orson Welles nous offre déjà en 1938 l'exemple de la maîtrise de deux genres-clé – le théâtre radiophonique et le reportage parlé – dans la forme d'un habile détournement artistique du médium... qui conduisit à quelques mouvements de panique légendaires.

 

La recherche fondamentale sur le son naît dans l'immédiate après-guerre au sein même des organismes de radiodiffusion. À la RTF, Pierre Schaeffer et Pierre Henry inventent la musique concrète, tandis qu'à la WDR de Cologne, Karlheinz Stockhausen compose les premières œuvres électroniques. Ces musiques radicalement nouvelles s'émanciperont de la radio tout en y laissant leur empreinte sur des artistes, des auteurs, des compositeurs, des ingénieurs du son, qui les intègrent au langage radiophonique. Dorénavant le micro et la bande magnétique sont au créateur radiophonique ce que le pinceau et la toile sont au peintre : le son est une matière qui se sculpte.

 

Mai 1968 fait surgir au micro paroles et bruits de la réalité brute, en prémisse au mouvement de libération des ondes. Le besoin de libre expression, tant dans les propos que dans la forme, donne naissance au “documentaire de création”, notamment au sein de l'Atelier de Création Radiophonique de France Culture fondé en 1969 par Alain Trutat, dont le “tailleur de sons” Yann Paranthoën est un des piliers majeurs. En parallèle, les sons du réel sont adoptés par des compositeurs comme Luc Ferrari, dont les Hörspiele, ces “jeux pour l'écoute” qui mélangent voix, bruits et musique, sont prisés par les radios allemandes.

 

Aujourd'hui la création radiophonique est vivante, comme en témoignent de nombreux événements publics (cinq festivals rien qu'en France), ainsi qu'un vivier de création sur le web (Arte Radio, Silence Radio). C'est justement internet qui apporte une nouvelle donne à l'art radiophonique. En stoppant le flux, en “matérialisant” les émissions de création (archivage en ligne, podcasting), on en vient plus aisément à considérer les émissions de création comme des œuvres, et leurs producteurs comme des auteurs et des artistes à part entière.

 

Aujourd'hui, ce qu'on appelle la “radiophonie” rassemble des pratiques diverses qui vont de la performance live à l'installation, en passant bien sûr par la composition, la fiction et le documentaire résolument “acousmatiques”. Elle a recours à des technologies numériques comme la téléphonie mobile et le GPS. Art sonore, art de la transmission, art de l'oralité, art environnemental, invisible et mobile, l'art radiophonique dans toutes ses déclinaisons a sans aucun doute de beaux jours devant lui. 

 

E. N.

Cycle SYNTAX 11.2 : L'Art radiophonique

Quatre rendez-vous sur deux jours, du 24 au 25 avril 2012, pour explorer l'histoire de la recherche et de la création radiophoniques, une pratique qui conduisit Pierre Schaeffer à inventer la musique concrète et à théoriser l'écoute acousmatique. “De la simple saisie du réel [par le microphone] à l'œuvre radiophonique, en peu d'années, le cycle s'est bouclé de l'impression à l'expression. Le domaine radiophonique se trouve contenu dans ce circuit” (P. Schaeffer).

Invité : Étienne Noiseau, auteur, réalisateur et critique radiophonique.

Échange avec les classes de composition électroacoustique du Conservatorio di Musica Tito Schipa de Lecce en Italie et de l'Université des arts d'Osaka au Japon.

 

1. Mardi 24 avril 2012 · 18h15 · Auditorium du Conservatoire

Concert acousmatique

- Kyohei Hayashi Broadcast Yourself [2011] 08'10

- Étienne Noiseau Accélération [extrait de Le Son de l'amour, 2006] 02'18

- Biel Godoy Gaïa [2012, création] 18'00

- Étienne Noiseau Luna [extrait de Le Son de l'amour, 2006] 04'09

- Daniele De Pascali Godiè [2011] 14'56

- Étienne Noiseau Relax ! nous sommes en démocratie [avec Floriane Pochon, 2007] 07'22

Interprètes : Denis Dufour, Jonathan Prager, Biel Godoy, Orian Batigne sur acousmonium Motus.

 

2. Mardi 24 avril 2012 · 20h00 · Auditorium du Conservatoire

Concert/Conférence

Qu'est-ce que l'art radiophonique ? par Étienne Noiseau, avec de nombreux exemples historiques et actuels choisis dans les œuvres d'Alessandro Bosetti, Chantal Dumas, Luc Ferrari, Anna Friz, Antonin Artaud, Delia Derbyshire, Pierre Schaeffer…

 

3. Mercredi 25 avril 2012 · 18h15 · Auditorium du Conservatoire

Concert acousmatique et instrumental

- Étienne Noiseau Tramuntana (Camp de Rivesaltes) [2011] 04'58

- Étienne Noiseau The Pompeii drops [2011] 03'27

- Orian Batigne Cito, longe, tarde [2012, création] 35'00

- Étienne Noiseau Riot radio hit [2008] 01'42

- Haruka Sumikawa Sublimater [2012] 09'36

Interprètes : Jonathan Prager, Orian Batigne, Denis Dufour sur acousmonium Motus

 

4. Mercredi 25 avril 2012 · 20h · Auditorium du Conservatoire

Concert de créations radiophoniques

- Yann Paranthoën L'Effraie [2000] 16'00

- Tomonari Higaki Teshima Mysterious Story [2010] 11'03

- Étienne Noiseau Au beau milieu du bruit [2008] 24'29

- Luc Ferrari Presque rien avec filles [1989] 13'54

Interprète :Jonathan Prager sur acousmonium Motus

 

Entrée libre pour l'ensemble des manifestations.

Lieu : auditorium du conservatoire, Forum Saint-Martin, 6 avenue Foch 66000 Perpignan.

Infos : Conservatoire 04 6808 6370

 

Organisation Ecouter Voir... / CRR Perpignan-Méditerranée

Coproduction Syntax · Motus

Avec l'aide de la Région Languedoc-Roussillon · la Sacem.

Lire la suite

Exposition collective au L.A.C.

Publié le 29 Février 2012 par beau bruit dans Annonces

Du 29 février au 11 mars. Vernissage le 29 février à 17h30.

 

Le L.A.C. prête la grande salle du rez-de-chaussée aux artistes ayant travaillé en résidence dans six lycées agricoles du Languedoc-Roussillon. Cette présentation est principalement dédié aux élèves des lycées concerné, mais également aux autres établissements et aux particuliers (sur RDV et venir chaudement vêtu !)

 

Etienne Noiseau présentera une pièce sonore de 23'45" intitulée Point par point. Cette pièce est la résultante de la résidence itinérante qu'il a menée sur les six lycées agricoles du dispositif Nature sensible 2011. Point par point combine des instantanés collectés au long de son parcours, selon une logique qui s'appuie sur les points communs acoustiques ou métaphoriques.

L'espace présentera les œuvres des 6 autres artistes et collectifs du dispositif : œuvres vidéo, installations plastiques, performance.

 

Lieu d'Art Contemporain - 1 rue de la berre - Hameau du lac - 11130 Sigean - 04 68 48 83 62

 

Carton-Nature-Sensible-2011-web.jpg

Carton-Nature-Sensible-2011.jpg

Lire la suite

La Semaine du Son dans les Pyrénées-Orientales, ça commence !

Publié le 23 Janvier 2012 par beau bruit dans Annonces

Programmation jour par jour :

Mardi 24 janvier

• Auditorium du Conservatoire, Perpignan - Les Passagers de l'impro : concert acousmatique à 18h15, concert musique improvisée à 20h

• Médiathèque de Prades - La Galerie d'écoute : 10h-13h et 16h-19h

 

Logo-SdS.jpgMercredi 25 janvier

• Institut Jean Vigo, Perpignan - Duende 360° : séances à 15h et 18h

• Auditorium du Conservatoire, Perpignan - Les Passagers de l'impro : concert acousmatique à 18h15, performance musique-danse à 20h

• Médiathèque de Prades - La Galerie d'écoute : 10h-19h

 

Jeudi 26 janvier

• Institut Jean Vigo, Perpignan - Duende 360° : séances à 14h et 15h

 

Vendredi 27 janvier

• Médiathèque de Prades - La Galerie d'écoute : 15h-19h

 

Samedi 28 janvier

• Médiathèque de Prades - La Galerie d'écoute : 10h-13h

• Médiathèque de Perpignan - Sons de la nature / Rencontre avec Eloisa Matheu : 15h30

 

• • •

La Semaine du Son, c'est quoi, déjà ?

En 2012, pour sa 9ème édition, la Semaine du Son sera présente pour la première fois dans les Pyrénées-Orientales avec 4 événements gratuits et pour tout public. Notre manifestation est axée sur les dimensions naturelle, culturelle et artistique du son.

Le son est à l'origine de toute musique et, pour peu que l'on y prête attention, on y perçoit le bruissement du monde. Alors, osez être à l'écoute !


Depuis 2004, la Semaine du Son a pour but d’initier le public et l’ensemble des acteurs de la société à une meilleure connaissance des sons et à l’importance de la qualité de l’environnement sonore, qui doit être pensé, préservé et parfois restauré. La Semaine du Son, c'est chaque année en janvier à Paris, en régions, mais aussi à Bruxelles, à Genève et au Québec, une semaine de manifestations sur des problématiques liées au son selon une approche transversale : culturelle, médicale, industrielle, pédagogique et économique. La Semaine du Son a été récompensée en 2006 par un Décibel d’Or décerné par le Conseil national du bruit, instance de consultation placée sous le patronage du Ministère de l’écologie et du développement durable.

 

• LES PASSAGERS DE L'IMPRO (Perpignan)

Genre : Musique et danse improvisées, acousmatique, musique de chambre

Organisateur : Conservatoire à Rayonnement Régional de Perpignan Méditerranée et association Syntax

Dates et lieu : Auditorium du Conservatoire, mardi 24 et mercredi 25 janvier.


musique-danse.jpg

Syntax et la classe de composition du Conservatoire inscrivent leur 11ème cycle de rencontres dans le cadre de la Semaine du Son. Ils invitent le compositeur Patrick Roudier, le collectif d'improvisation Motus et l'atelier de recherche musique-danse du Conservatoire mené par Véronique Barrier à ce cycle spécialement dédié à la recherche du mouvement et du son justes. Deux concerts acousmatiques (le 24 et le 25 à 18h15), un concert de musique improvisée (le 24 à 20h) et une performance musique-danse (le 25 à 20h) exploreront le travail du jeu, du geste, du rapport au corps et de l’improvisation dans les domaines de la musique électroacoustique et de la danse. + d'infos

 

• SONS DE LA NATURE (Perpignan)

Genre : Rencontre

Organisateur : Beau bruit et Eloisa Matheu

Date et lieu : Médiathèque de Perpignan, samedi 28 janvier, 15h30.

marruecos2-2008-.jpg

 

Eloisa Matheu est une audionaturaliste, c'est-à-dire une biologiste tendance preneuse de son... ou le contraire ! Passionnée par la nature et la communication animale, elle enregistre partout dans le monde, mais aussi en Catalogne d'où elle est originaire et dans nos Pyrénées.

Ses enregistrements sont édités sur CD et participent à des projets de recherche scientifique. Cette rencontre à la Médiathèque sera l'occasion de découvrir un métier méconnu et de plonger dans des ambiances sonores inouïes. + d'infos

 

• DUENDE 360° (Perpignan)

Genre : Documentaire sonore et photographique

Organisateur : association Novella

ATTENTION CHANGEMENT !!! Dates et lieu : Institut Jean VIgo, salle Marcel Oms, mercredi 25 janvier à 15h et 18h, jeudi 26 janvier à 14h et 15h. Réservation conseillée : 06 25 96 72 22.


Duende_Paquera-.jpgDuende 360° est une installation conçue sous la forme d’un cercle, l’équivalent du « corro » que les gitans composent pour pratiquer en famille le flamenco. Dans la salle Marcel Oms de la cinémathèque, elle sera diffusée comme un diaporama sonore.

Le documentariste Georges Morère nous conte en images et en sons le retour aux sources d’un gitan chanteur de flamenco en Andalousie : Kiko, 45 ans, né en France, découvre le pays de ses origines pour la première fois de sa vie. Sur la route de ses idoles, la Paquera de Jerez et Camaron de la Isla, Kiko chante sa passion pour un art pur, son attachement à la famille et son déracinement. + d'infos

 

• LA GALERIE D'ÉCOUTE (Prades)

Genre : Exposition sur l'environnement sonore

Organisateur : Beau bruit

Dates et lieu : Médiathèque de Prades, du mardi 24 au samedi 28 janvier. Horaires d'ouverture : mar 10h-13h et 16h-19h ; mer 10h-19h ; fermé le jeudi ; ven 15h-19h ; sam 10h-13h.


DSCN6790--.jpgLa Galerie d'écoute, c'est la galerie de la médiathèque de Prades qui abrite toute l'année des expositions visuelles et devient pour une semaine un espace sonore. L'artiste et preneur de son Etienne Noiseau y diffuse ses « Relevés de son » : une collection d'enregistrements qu'il effectue au quotidien dans les Pyrénées Orientales, dans la nature ou le milieu urbain.

Chaque Relevé est l'opportunité de décrire notre environnement sonore dans sa richesse et sa complexité, de soulever des questionnements liés aux nuisances ou tout simplement de partager le simple plaisir de l'écoute. Vous y entendrez de drôles d'étourneaux de synthèse, le bruit « durable » des éoliennes de Rivesaltes ou encore un concert de rainettes face à une rave party sauvage en plein Fenouillèdes !

 

 

• Contact organisation : lasemaineduson66 (at) gmail.com 06 28 07 03 16.

Lire la suite

La Semaine du Son 2012, premier aperçu

Publié le 5 Décembre 2011 par beau bruit dans Annonces

Le programme de la Semaine du Son dans les Pyrénées-Orientales est en ligne !

Quelques modifications ou prévisions sont à prévoir, mais d'ores et déjà on peut se faire une idée de cette manifestation qui aura lieu pour la première fois dans ce département et cela du 23 au 28 janvier 2012.

 

• 2 partenaires de choix : l'association Syntax qui œuvre autour des musiques acousmatiques et l'association Novella autour du documentaire sonore.

• 4 lieux bien repérés : l'Auditorium du Conservatoire, la Médiathèque et l'Institut Jean Vigo à Perpignan, la Médiathèque à Prades.

• 4 événements tous publics et gratuits, autour du son musical, du son documentaire et du son nature.  

 

Osez être à l'écoute !

 

DSCN6790+

Lire la suite

Transmission arts: artists & airwaves

Publié le 4 Septembre 2011 par beau bruit dans Annonces

Généalogie du radio art. Sous ce titre, est parue sur Syntone une chronique du livre Transmission arts: artists & airwaves, paru cet été aux Performance Arts Journal Publications.

 

It has to be done! Voici enfin un ouvrage qui entreprend de dresser une chronologie d'œuvres et d'artistes dans le champ de l'art radiophonique, et plus généralement dans celui des “arts de la transmission”. Sous ce vocable encore peu consacré, l'organisation new-yorkaise free103point9 désigne un ensemble de pratiques artistiques qui utilisent le spectre électromagnétique. Depuis quinze ans cette année, elle se fait un devoir de les cultiver et les promouvoir (cf. notre entretien de juin 2009 avec son directeur, Tom Roe).

 

C'est donc sous l'égide de free103point9 et la plume de Galen Joseph-Hunter avec Penny Duff et Maria Papadomanolaki, qu'est né Transmission Arts: Artists & Airwaves. L'approche est encyclopédique et de simple facture. Au regard d'une ligne chronologique 1921-2010, une sélection de 150 artistes (et 150 œuvres) y est présentée comme autant de facettes de l'“imagination sans-fil”.

 

Si la (redoutable) classification des artistes en quatre sections ~ 1. Performance and Composition, 2. Installation, 3. Broadcast: Radio and Television et 4. Public Works, Interactive Networks and Tools ~ est pour certains parfois contestable, l'ouvrage possède la qualité de son défaut : sa non-exhaustivité inévitable ~ il présente essentiellement le point de vue nord-américain ~ est en contrepartie une invitation à découvrir tous ces artistes que l'on ignore en Europe. Et si nous souhaitions en savoir plus et voir s'adjoindre d'autres noms, c'était le but. Plus qu'un livre définitif, Transmission Arts: Artists & Airwaves est un projet : une archive en ligne complètera prochainement le livre afin d'ajouter au texte des sons et des images, et développer le répertoire, en direct. En attendant, on peut commander l'ouvrage par exemple ici.

 

Je suis très heureux et honoré de figurer au sein de ce catalogue avec la pièce Le Son de l'amour, sorte de film sonore qui commence comme une émission de radio presque banale, dont l'interprétation se fera multiple au fur et à mesure de l'écoute : fiction ou réalité ? correspondance intime, ou rêve, ou encore psychanalyse ? Le personnage principal est un animateur de radio dont l'émission (intitulée Le Son de l'amour) consiste à diffuser des sons bruts que lui envoient les auditeurs, des “sons de leur vie, des sons qui les touchent”. Cette pièce peut s'entendre comme un manifeste pour plus de “son” à la radio, de même qu'une déclaration d'amour au médium radiophonique.

É. N.

 

transmissionarts_cover.jpg

Lire la suite

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>