Beau bruit

Articles avec #creations catégorie

Tramuntana (Camp de Rivesaltes)

Publié le 14 Mars 2011 par beau bruit dans Créations

Tramuntana (Camp de Rivesaltes)
Lire la suite

Sound map of my mind

Publié le 28 Février 2011 par beau bruit dans Créations

brainpin-white-copie-1.jpg

Sound map of my mind (33'36) est une production de ÖRF-Kunstradio, diffusée le 27 février 2011 [English] [Deutsch]. Texte original français et son : Etienne Noiseau. Traduction allemande : Michaela Ragueneau. Voix : Uwe Harreck. Image : Marie Betbèze. 

 

 

Introduction et interview par Anna Soucek de Kunstradio (7'59) :

 

 

Cela fait à peu près dix ans que j'enregistre des sons. Je me souviens avoir été de nombreuses fois frappé, excité, exténué ou encore noyé par le son. Depuis que le matériau avec lequel je travaille est le son réel, j'ai toujours rencontré des problèmes à le faire entendre comme je le voulais. On le sait bien, le son peut être perçu autant émotionnellement (pour sa musicalité) qu'interllectuellement (pour l'information qu'il fournit sur sa cause). Depuis que le médium avec lequel je travaille est la radio, j'ai toujours rencontré des problèmes avec la voix humaine. On le sait bien, la voix est cet instrument si spécial qui exprime les pensées. À la radio, nous ne sommes pas habitués à entendre de la voix sans écouter le sens des mots. J'aimerais produire des pièces radiophoniques dans lesquelles son et sens joueraient ensemble sans confusion. Dans Sound map of my mind, j'emploie une voix (et un texte) comme ossature mais cela pourrait très bien disparaître en fin de compte. Je voulais comparer mes souvenirs auditifs à mes archives sonores. À l'origine, “to record” (enregistrer) signifie faire connaître quelque chose une seconde fois. Dans certaines langues latines, la même racine nous a donné “se souvenir” (recordar, riccordare). Mais l'enregistrement est-il toujours un souvenir ? En tant que mix mental de souvenirs enregistrés et d'enregistrements remémorés, Sound map of my mind est une réflexion égocentrée sur le fait de vivre parmi les sons. Et j'aimerais insister auprès de tous mes auditeurs solipsistes que cette auto-fiction s'adresse profondément à leur seul bon plaisir auditif.
 
Merci à Verena Kuni pour son petit mot sur Home Made Labor !
Lire la suite

The Pompeii drops

Publié le 17 Janvier 2011 par beau bruit dans Créations

D'après un enregistrement au fameux lupanar de Pompéi, par un jour gris de décembre 2009, au milieu de touristes germanophones, francophones, et hilares bien sûr.

... Il paraît que Pompéi s'écroule...

The Pompeii drops (3'27) est mon cadeau, aujourd'hui lundi 17 janvier 2011, 1.000.048ème anniversaire de l'Art.

 

 

pompeii.jpg

 Outside the Brothel (cc) Dennis Jarvis on flickr

 

Art's birthday 2011

Histoire de l'Art chuchotée

Lire la suite

L'œuvre en sursis

Publié le 30 Mars 2010 par beau bruit dans Créations

En 2001-2002, je réalisai mon premier documentaire radiophonique autour du travail artistique de mon oncle Christian Noiseau et du mode de vie qu'il avait choisi. Je voulais être moi aussi, face à lui, à la hauteur d’un travail artistique à ma façon, et cela a donné Portrait de mon oncle que l'on peut écouter sur ce site.

Le 14 avril 2010, cela fait presque trois ans qu'il est décédé sans descendance, laissant derrière lui une œuvre sans reconnaissance. Ce jour-là est diffusé L'œuvre en sursis, un nouveau documentaire par lequel j'ai voulu contribuer, à ma façon, à la démarche entreprise par ses frères et sœurs, qui tentent encore un peu de faire vivre ce qui représente les dernières traces tangibles de son existence.

Étienne Noiseau.

 
 

L'œuvre en sursis, une production de l'émission Sur les Docks, a été diffusée sur France Culture le 14 avril 2010. Nouvelles diffusions sur la RTBF-La Première le 11 juillet 2011, sur la RSR-Espace 2 le 4 août 2011 et sur France Culture de nouveau le 16 août 2012.

Cette émission a fait l'objet d'un article dans Télérama n°3143.

 

103-Welcome !

Photo : Annie Noiseau

Lire la suite

Les musées sont insensibles

Publié le 9 Septembre 2009 par beau bruit dans Créations

Les musées sont insensibles (Museums are insensible) est une exposition commandée par Soundmuseum.fm et présentée du 10 septembre au 10 octobre 2009. [L'exposition est prolongée jusqu'au 31/10]

Soundmuseum.fm est un “musée en ligne d'art sonore”, composé de deux espaces. L'un, Depot, est la collection permanente qui présente des dizaines de pièces sonores à l'écoute. [Soundmuseum m'a également demandé de réaliser une sélection d'écoute parmi leur collection. Cela se trouve dans le menu Listening Room] L'autre, Gallery, est la galerie temporaire où chaque mois un artiste montre un travail particulier. C'est donc dans Gallery que Les musées sont insensibles se donne à entendre et à voir. (Et oui, attention, il y a aussi à voir)

Les 25 et 26 septembre, Soundmuseum sera présent avec cette exposition à La Haye au festival Todaysart. Après le 10 [31] octobre, l'exposition sera remplacée par une autre, mais devrait cependant demeurer accessible à ce lien direct.

 

En 2008, j'ai été en résidence au [mac], le musée d'art contemporain de Marseille, pour une période de trois fois une semaine. Je faisais (toute petite) partie d'une grosse exposition sur 30 ans d'art contemporain à Marseille. Mon espace de travail se situait au centre du musée, donc en plein milieu de plusieurs tonnes d'œuvres d'art immobiles et disparates. Nombre d'entre elles étaient des installations produisant du son. Rapidement, je me suis rendu compte que j'étais beaucoup plus sensible aux extérieurs du musée qu'à ce qu'il contenait. C'était le printemps et les lieux environnants étaient chargés de lumières, de couleurs et de sons bien plus suprenants et attractifs. L'action de l'homme sur l'environnement était à la fois calme et remarquable. En particulier, il y avait de l'autre côté de la rue ce grand centre commercial que je voyais en quelque sorte comme le parallèle du musée : une large galerie, emplie de produits attirant le regard, de reflets des passants et du son de leurs pas, mêlé à la diffusion de musique légère, de jingles et d'annonces sur les hauts-parleurs. Même le McDo s'avérait en réalité être un substitut au [mac]café pour les travailleurs du musée, le dimanche, quand la cafeteria du [mac] est fermée.

À partir de cet ensemble de perceptions, j'ai produit la pièce
Les musées sont insensibles, qui m'a semblée très appropriée pour une galerie appelée Soundmuseum. Comme Soundmuseum est basé à Amsterdam, je voudrais dédier mon exposition au souvenir de mon oncle Christian Noiseau. La dernière exposition de lui que j'ai pu voir de son vivant était justement montrée dans des vitrines de magasin d'une rue d'Amsterdam.

Merci à David Bouvard et à la compagnie pour la résidence au [mac]. Merci également à Marie Betbèze et à Margot Bourgeois pour le montage vidéo.
Écriture et réalisation : Étienne Noiseau.

 

Lire la suite

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>